Menu Chiudi

Ennedi & Zakouma

 

ZAKOUMA & ENNEDI

Jour 1: N’Djamena*

Arriver à N’Djaména, rencontre avec l’équipe et transfert à l’hôtel.

*N’Djamena (étymologiquement « la ville où l’on se repose », Fort-Lamy avant 1973) est la capitale administrative et la plus grande ville de la
République du Tchad. Sa population compte 1 092 066 habitants (estimation de 2012).

Jour 2: N’Djamena-Gaoui- Bongor

Nous partons pour au village de Gaoui, située 10 km au nord-est de N’Djamena où se pratique la poterie, fabrique des objets en terre, qui rappellent la culture Sao et sa légendaire population entre temps maitre dans la fabrication des objets en bronze, fer et ivoire. Nous allons visiter l’ancien palais du sultan qui est aujourd’hui devenu le musée de la civilisation Sao.
En quittant N’Djamena, le paysage est très varié puis peu à peu devient plus riche en végétation des tamariniers, des manguiers, des acacias, des palmiers Doum…Une végétation très riche et variée. Nous pouvons ainsi voir entre les arbres des animaux tels que des dromadaires, des bovins caractéristiques aux bœufs “Kouris”, chèvres, des ânes… qui passent dans la «Brousse».

Nuit à l’Hôtel Moderne de Bongor*

*Bongor 9e ville du Tchad par le nombre d’habitants. Elle est le chef-lieu de la région du Mayo-Kebbi Est et du département du Mayo-Boneye.

Jour 3: Bongor-Kelo*-Moundou

Nous partons de Bongor en empruntant le goudron qui menera directement à la ville de Kelo, la capital de Bargadjé. Près de Kelo nous allons visiter un typique village de l’ethnie Marba où nous rencontrerons les dernières femmes utilisent encore le plateau labial, autrefois utilisé pour rendre moins attrayante les femmes à cause d’une possible prise d’esclavagisme. Plus tard, les femmes ont utilisé bien après l’abolition de l’esclavage dans le monde comme décor dans la tradition Marba sauf que les « plateaux » sont plus petits.

Nuit à hôtel Coton Tchad

*Kélo est la cinquième ville du Tchad par le nombre d’habitants (45224 en 2012). Elle est le chef-lieu du département de la Tandjilé Ouest.

Jour 4: Mondou-Sarh

Nous continuons l’expédition à Sarh (nommé Fort-Archambault jusqu’en 19721) située sur le fleuve Chari. Avec plus de 110 000 habitants, c’est la troisième ville du Tchad après Ndjamena, la capitale administrative, et Moundou, la capitale économique. Sarh est le chef-lieu de la région du Moyen-Chari et du département du Barh Kôh. Tout au long de la route des nombreux manguiers qui couvrent les petits villages de Sarh. Nous visiterons son centre artisanal et le marché. A Sarh vous êtes au centre géographique du continent Africain. Nuit à l’hôtel

Jour 5-6: Sarh-Kyabé*-Le parc National de Zakouma

De Kyabé, nous prenons le chemin qui nous mènera jusqu’à la réserve nationale « le parc de Zakouma », le long d’un parcours atypique et moins fréquenté. Bivouac près du village de Massidjanga. Nous pouvons traverser en pirogue sur le Lac Iro et reprendre la route pour atteindre à travers le village Ibir la porte d’entrée de Zakouma. Premierement nous faisons le bivouac et la nuit au Camp aménagé de Tinga.

Nuit au Camp de Tinga

Jours 7-8: Zakouma

Visite de la réserve avec les véhicules de vision et à la marche

Jours 9: Zakouma-Mongo

Nous quittons le parc en direction d’Am-Timan pour atteindre la ville de Mongo, belle et animée région de Guera, dixième grande ville, situé à 450 km de la capitale N’Djamena, ponctuée par ses pics de granit (la reine du Guerra), ses maisons traditionnelles et son riche marché. Nous nous arrêtons au village d’Ab Toyour, dominé par un pic de granit aussi connu comme “la montagne aux vautours”.

*Kyabé est la vingtième ville du Tchad par le nombre d’habitants. Elle est le chef-lieu du département du Lac Iro.

Jour 10-11: Mongo – Abéché– Arada–Kalait

Abéché est la capitale de la province du Ouaddaï, le siège d’un ancien sultanat qui joue un rôle important dans le commerce saharien, reliant l’Afrique tropicale aux marchés d’esclaves de Tripoli. Nous passons à travers les villes de Biltine et d’Arada avant d’atteindre Kalait. Nous nous arrêtons d’abord à Kalait pour prendre nos des provisions avant de continuer sur les lacs d’Ounianga.

Jour 12-13: Kalait–Lacs d’Ounianga

Nous nous dirigerons vers les lacs d’Ounianga, c’est un site spectaculaire émergent du désert. Il est entouré de dunes, de palmiers et derrière des montagnes. Les lacs eux-mêmes sont de couleurs différentes, du fait des minéraux du sol, ainsi que les algues. Nous explorons les lacs, visitons le village d’Ounianga Serir et la ville d’Ounianga Kébir, qui est une plaque tournante du commerce avec la Libye. Les lacs d’Ounianga sont classés parmi les plus beaux paysages du Sahara et inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Tous ces lacs sont alimentés par des sources d’eau douce. Nous quittons le lac Ounianga pour le Nord, traversant les dunes de sables et entrons dans une zone où se trouvent les vestiges de la guerre du Tchad avec la Libye. Dans certains endroits, des restes de chars et autres matériels militaires s’y trouvent. La traversée des dunes peut être difficile dans certaines régions et nous pouvons nous attendre à sortir et pousser. Si le temps le permet, nous pourrons peut-être nous arrêter dans les petits oasis sur la route.
Jour 15-16: lacs d’Ounianga – Teguedei – Demi

Les salines de Teguedei et Demi, le premier est située au milieu des palmeraies luxuriantes et le second au pied d’une montagne sur le bord d’un pan de sel saisonnièrement habité pour la récolte de date. On peut également voir des tas de sel pour le séchage sur les rives du lac. Nous visiterons le petit village de Demi, où les hommes et les femmes creusent la terre rouge pour récupérer le sel avant de transporter à travers le désert pour le marché, ou encore de troquer contre des biens comme le mil, le sorgho et d’autres aliments.

Jour 17: Demi – Mourdi – Fada

Nous suivons l’ancienne route des caravanes de chameaux prenant le sel de Demi et Teguedei pour Fada. De là, nous nous dirigerons de nouveau dans le désert, l’escalade sur un plateau de roches rouges avant de redescendre vers les rochers de l’Ennedi. Nous entrons dans la dépression Mourdi, une superficie de vastes dunes de sable qui peut être difficile à traverser, mais incroyablement belle. Nous partons à Fada, le chef lieu de l’Ennedi ouest, où nous avons besoin d’accomplir les formalités et les stocks de nos réserves avant de pénétrer le cœur de l’Eden.

Jour 18-19-20: Archei – Ennedi– Kalait

Le point culminant de cette zone est sans doute la Guelta d’Archei, le seul point d’eau permanent dans la région. Se situe au milieu d’une gorge spectaculaire et imposante, où l’on peut voir de centaines de chameaux boire. Leur mugissement crée un écho autour des parois rocheuses. Le guelta est aussi l’un des derniers refuges de crocodiles du Sahara, avec un peu de chance, nous devrions être en mesure de les voir. Le paysage dans cette région est vraiment spectaculaire et nous installons notre campings là, dans la plus belles des régions. Des arches naturelles, des gorges profondes et isolées des puits d’eau ; ce qui en fait une vraie joie à explorer. Les massifs de l’Ennedi inscrits cette année à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sont également riches en arts rupestres avec de nombreux exemples étant trouvés dans des grottes et sur les parois des rochers. Le Guelta d’Archei abrite une des

dernières populations survivantes de crocodiles du Sahara, qui vivent dans une petite mare – la seule source permanente d’eau dans le massif. Nous visiterons aussi un certain nombre de sites d’art rupestre, cachés sur les parois des rochers. Des vaches, des chameaux et des guerriers, et on peut voir même des lieux de sépulture anciens presque intacte.

Nous partons pour Kalait pour recharger nos réserves dans son marché animé, avant de poursuivre notre voyage.

Jour 21-22-23: Kalait–Mossoro- N’Djamena

Nous laissons derrière nous la ville de Kalait partons par un parcourt très riche en faune sauvage surtout des gazelles et d’autres petits mammifères. Nous passons en direction de l’est par le Bar-el-gazal, Mossoro et Massakory, où nous retrouvons la route goudronnée qui nous mènera jusqu’à N’Djamena.

Nous arrivons N’Djamena transfert à l’hôtel, chambre « daily use » opportunité pour une douche et un diner avant le transfert à l’aéroport.